pie-vert-jardin

Les oiseaux, ces prédateurs et amis du jardin

Les oiseaux raffolent des fruits et peuvent être quelquefois les ennemis du jardinier. Cependant, il existe plusieurs espèces remarquables. Ils permettent de chasser et éliminer des organismes indésirables. Ce sont bien souvent les auxiliaires les plus actifs du jardin pour vous aider à gérer la présence de pucerons et autres petits ravageurs de plantes.

L’étourneau sansonnet :

C’est un grand prédateur de vers blancs, de tipules et de chenilles en tout genre. Cependant il raffole de cerises comme bon nombre d’oiseau. Pour les tenir à l’écart de vos cerisiers, pensez aux répulsifs visuels (CD ou papier d’aluminium) ou mieux encore la pose d’un filet.

Le pivert :

Il raffole de fourmis qu’il attrape grâce à sa longue langue gluante.

La mésange :

Qu’elles soient bleues, charbonnières, huppées ou autres, les mésanges restent des insectivores très efficaces. La mésange charbonnière peut prélever entre 12000 et 18000 chenilles processionnaires pour l’élevage d’une seule nichée.

La grive ou le merle noir :

Ils sont très utiles pour faire disparaître vos limaces et escargots. Au printemps, ces oiseaux sont insectivores durant l’élevage des jeunes. Le reste de l’année, ils deviennent amateurs de mollusques. Les grives ont développé des techniques pour capturer les escargots. Elles cassent les coquilles sur des pierres pour se nourrir ensuite du mollusque.

Pour aider ces auxiliaires de culture, plusieurs actions peuvent être mises en place:

  • Installer des mangeoires pour aider les oiseaux à se nourrir en hiver, en période de gel et de neige seulement. Pensez à les remplir et les nettoyer régulièrement.
  • Disposer une bassine d’eau.
  • Créer des nichoirs artificiels pour combler le manque de cavité ou de gîte.